Genèse et motivations

 

Genèse et motivations



Genèse

Lors du colloque de l’AIPU qui s’est déroulé à Monastir, nous avons pris contact avec le président de l’AIPU. Par la suite nous avons récemment réactivé nos contacts avec la secrétaire générale de l’AIPU qui est très disposée à nous aider dans ce sens.

Tout d’abord nous tenons à préciser que nous avons eu vos courriels en consultant les listes des 3 derniers colloques de l’AIPU. Ce courrier n’est donc destiné qu’aux chercheurs algériens.

Au fait l’idée a pris naissance au vu de l’absence d’une section AIPU en Algérie alors que des sections tunisiennes et marocaines activent depuis longtemps. D’autre part l’activité TICE en Algérie est très forte. A titre d’exemple, citons le projet ambitieux « ReMeTICE » portant sur la "Création d’un réseau d’excellence méditerranéen de chercheurs en TICE et d’un pole de compétences favorisant l’intégration des TICE dans l’enseignement supérieur et la recherche". Il fallait lever ce paradoxe en fédérant no forces et mutualisant nos connaissances et en nous structurant en association AIPU.


Structuration de la section

En ma qualité d’initiateur de ce projet de création d’une section algérienne de l’AIPU (Association Internationale de Pédagogie Universitaire) j’ai consulté les statuts de l’AIPU et de quelques sections de l’AIPU. Nous devrons organiser une Assemblée Générale (constitutive de la section AIPU- Algérie qui aura les tâches suivantes :

  • Constitution du bureau de la section AIPU – Algérie
  • Rapport du Bureau National
  • Adoption du Statut de la section AIPU – Algérie
  • Adoption du Projet de règlement intérieur
  • Formation prochaine d’un Comité composé de 3 membres au minimum :

    - le Président, assisté le cas échéant d’un vice-président;
    - le Secrétaire;
    - le Trésorier.

L'Assemblée générale des délégués de l’AIPU internationale est constituée des différentes sections, à raison de quatre délégués pour les sections de 100 membres ou plus. Nous visons donc l’objectif ambitieux mais raisonnable d’au moins 100 membres pour notre section. Chaque section universitaire désigne son Bureau (Bureau de la section Universitaire) qui désigne son délégué au Bureau National. Les 10 premiers membres qui répondront favorablement mais comme représentant d’une section universitaire de l’AIPU, auront la qualité de membres fondateurs de la section algérienne de l’AIPU.

Dr BOUKELIF Aoued
27 novembre 2007

Haut de pagehaut de page

Connexion